Engagement 19 : Permettre l'engagement de la société civile en appui de l'École

Institutions porteuses :

  • Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
  • Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Enjeux :

L'École s'ouvre aux contributions citoyennes pour apporter leur concours à la transmission des valeurs de la République aux côtés des agents publics. Elle donne à des jeunes volontaires du service civique l'occasion de participer à des actions mobilisatrices et formatrices auprès des enfants et des jeunes.

Description de l'engagement :

  • Permettre aux jeunes de s’engager via de nouvelles missions de service civique au sein de l’École. Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a un objectif de recrutement de 5 000 jeunes en Service civique à la rentrée 2015-2016 et de 10 000 volontaires en 2016-2017. D’ici la rentrée 2017, l’objectif est d’offrir 37 000 missions incluant les missions portées par les associations dans le champ scolaire et universitaire. Le Service civique au sein de l’École s’adresse à tous les jeunes majeurs de 18 à 25 ans. Il s’agit d’un engagement volontaire d’une durée comprise entre 6 et 12 mois (pour une moyenne d’environ 8 mois) et débutant dès cette année en octobre ou novembre 2015 et durant jusqu’à juin 2016. Les missions s’effectuent en écoles élémentaires, collèges, centres d’information et d’orientation ou rectorats. La priorité est donnée à des missions en école élémentaire, en éducation prioritaire ainsi qu’en internat. Le volontariat est effectué le plus souvent en binôme de volontaires lorsque la mission s’effectue devant élèves et vise à permettre une expérience de mixité sociale, au contact de publics et d’autres volontaires issus d’horizons diversifiés. Les neufs grands types de mission des volontaires en Service civique sont la contribution aux activités éducatives, pédagogiques et citoyennes de l'école primaire ; l’accompagnement des projets d'éducation à la citoyenneté ; le soutien aux actions et projets dans les domaines de l'éducation artistique et culturelle et du sport ; le soutien aux actions et projets d'éducation au développement durable ; l’animation de la réserve citoyenne de l'éducation nationale ; la contribution à l'organisation du temps libre des internes en développant des activités nouvelles ; la prévention des addictions ; l’information et l’accompagnement des jeunes en situation de décrochage scolaire ou souhaitant reprendre une formation diplômante ; l’aide à l’information et à l’orientation des élèves.
  • Permettre aux citoyens d’accompagner l’École dans la transmission des valeurs de la République : la réserve citoyenne de l’éducation nationale. Ce nouveau dispositif, dont la circulaire du 12 mai 2015 expose les grandes lignes, donne aux personnes majeures qui le souhaitent, l’opportunité de mettre la richesse de leur expérience au service de l’école, notamment dans les champs d'expertise suivants : éducation à la citoyenneté et à la laïcité, éducation à l’égalité entre filles et garçons, éducation aux médias et à l’information, lutte contre le racisme, l’antisémitisme et contre toutes les formes de discriminations, rapprochement de l’école et du monde professionnel. Pour l’institution scolaire, cela constitue l’occasion de mobiliser les forces vives de la société civile au-delà des différentes composantes de la communauté éducative et des acteurs qui interviennent déjà dans un cadre associatif, de Service civique ou sous la forme d’intervention ponctuelle. Les enseignants pourront ainsi faire régulièrement appel, au sein de leurs classes, à des intervenants extérieurs pour illustrer leur enseignement. Les associations, et plus généralement toutes les personnes physiques ou morales qui désirent promouvoir la réserve citoyenne de l’éducation nationale, sont associées en qualité d’ambassadeurs de la réserve citoyenne. Déjà plusieurs institutions se sont engagées pour la réserve citoyenne de l’Éducation nationale (Ecole nationale d‘administration, Conférences des présidents d’université, CDEFI, CEMEA, Ligue de l’enseignement, CNOUS, les Francas, réseau français des villes éducatrices, Association des membres de l’Ordre des palmes académiques). Les réservistes sont aussi appelés, s’ils le souhaitent, à intervenir dans le cadre des activités périscolaires.

En savoir plus

Description des résultats :

Actions Résultats Prochaines étapes Statut
Permettre aux jeunes de s’engager via de nouvelles missions de service civique au sein de l’École. L'engagement a été tenu par le ministère qui atteint son objectif de 5 000 jeunes volontaires sur l'année scolaire 2015-2016 (près de 4 700 volontaires répartis dans les académies dès janvier 2016 avec un objectif de 5 000 contrats d'ici juin). En 2016-2017, l'objectif est porté à 10 000 volontaires avec les mêmes types de missions dont les priorités sont des missions en école et dans l'éducation prioritaire et dans les milieux ruraux isolés. Pour plus d'informations sur les types de missions et actions réalisées par les volontaires en service civique dans l'Education nationale : Le service civique dans l'Education nationale. Substantiel
Permettre aux citoyens d’accompagner l’École dans la transmission des valeurs de la République : la réserve citoyenne de l’éducation nationale. Le projet de loi "égalité et citoyenneté" a été déposé à l'Assemblée nationale par le Premier ministre le 13 avril 2016. Le Chapitre Ier vise à encourager l'engagement des citoyens. La réserve citoyenne est inscrite comme un dispositif pérenne ouverte aux personnes de plus de 18 ans. Le périmètre des structures et des projets qui peuvent mobiliser des réservistes est défini. Des dispositions sur l'élargissement du service civique sont aussi prévues. Le 11 avril, le décret portant création du haut-commissaire à l'engagement civique a été publié. Une intervention du SGMAP est en cours de cadrage pour accompagner le Haut commissariat dans l'atteinte de ses objectifs). Suivre les débats parlementaires du projet de loi égalité et citoyenneté. La généralisation de ces actions pourrait être prévue dans le prochain Plan d'action national 2017-2019. Substantiel

results matching ""

    No results matching ""